les 5 accords toltèques, accords vivants

Les accords toltèques, des accords vivants, ou une aide vers une certaine sérénité. 

J'ai découvert les accords toltèques en discutant avec des amis, il y a 15 ans environ. 

Ces principes écrits, par le Mexicain Miguel Ruiz, ont fait le tour du monde.


Je les ai laissés longtemps accrocher bien en vue pour m'en inspirer régulièrement.

Ils m'ont donnée un appui quand je me sentais déstabilisée

et une assurance quand je pensais être dans le vrai.

Ces principes paraissent simples, faciles.

Ils semblent peut-être un peu naïfs et pourtant ils portent une grande force.

Comme le vélo, il faut de l'entrainement pour en avoir une bonne maîtrise. 

Puis, à force de pratique, les choses se mettent en place de façon automatique.

Enfin même s'ils ne sont pas pratiqués au quotidien, comme le vélo, on n'oublie pas.

Que votre parole soit impeccable:

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous ni pour médire d’autrui.

N'en faites jamais une affaire personnelle:

Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

Ne faites aucune supposition

Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

Faites toujours de votre mieux.

Votre “mieux” change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger.


Je dois dire, que ma parole n'est pas toujours impeccable... J'ai par moment des dérapages plus ou moins contrôlés... Et parfois même si j'ai un peu honte, oui ça fait du bien sur le moment. Mais j'ai remarqué que je me sens vraiment mieux si j'essaie de vraiment parler de mon ressenti et non pas de blesser l'autre.

Le deuxième principe m'a beaucoup aidé lors de conflits dans mon travail, surtout avec un collègue qui tordait la réalité. Ce principe m'a permis de rester moi-même, droite et ferme dans mes principes.

Le troisième principe m'aide à me positionner avec tout mon entourage, souvent quand je me sens submergée entre mes besoins, celui des autres et le principe de réalité.

Le quatrième principe, faire de son mieux à un moment donné, m'a aidé à me déculpabiliser lors de maladies ou d'échecs. 

Le cinquiéme accord : soyez sceptique mais apprennez à écouter.

Ne croyez pas vous même, ni quelqu'un d'autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la réalité, la vérité ?  Ecoutez l'intention qui sous-tends et vous comprendrez le véritable message. Cet accord vient naturellement aprés l'utilisation des 4 autres. Il permet de se positionner en gardant un oeil critique et ouvert sur le monde qui nous entoure.